Modélisation du phénomène géologique de convergence. Des couches colorées de plâtre en poudre subissent une compression latérale grâce à une équerre. L'observation se fait dans un bac à paroi transparente.