1 blog 2 bio

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

18 mai 2012

Les chromosomes pendant la mitose




10 mai 2012

La dalle aux ammonites


La dalle à ammonites est le plus célèbre site de la Réserve Géologique de Haute Provence. Elle compte sur 320 m² plus de 1 550 ammonites. Ces ammonites sont de grande taille et les plus grosses ont un diamètre de 70 cm. Leur nom scientifique est Coroniceras multicostatum. Cette espèce permet de dater la dalle d'environ 200 millions d'années (Jurassique inférieur).

Les coquilles de ces ammonites se sont accumulées sur un ancien fond marin. Elles y ont été recouvertes par d'épais sédiments. Ces anciens dépôts vaseux et les restes de coquilles se sont au cours des millions d'années transformés en roche et en fossiles.

Durant l'ère tertiaire la région connaît un bouleversement avec la surrection de la chaîne alpine. C'est ainsi que la dalle se trouve maintenant à plus de 600 mètres d'altitude avec une pente de 60°.

Les ammonites ne sont connues qu'à l'état fossile. Ce sont des mollusques et leur corps mou était abrité dans une coquille. A première vue, celle-ci évoque la coquille des escargots. Les ammonites en étaient pourtant bien différentes. Elles possédaient de gros yeux et des tentacules tout comme les pieuvres, les calmars et les nautiles.

Tous ces organismes sont regroupés sous le nom de Céphalopodes et ont une origine commune. Les plus proches parents des ammonites sont les nautiles qui, comme elles, possèdent une coquille cloisonnée. La structure de leur coquille leur permet de se déplacer dans une tranche d'eau importante, un peu comme un sous-marin.

Source : Site de la réserve naturelle géologique de Haute Provence

07 avril 2012

Comment un cancer apparait-il ?

Source : Universcience.tv

26 mars 2012

Un schéma de la phagocytose

phagocytose_mathis.jpg

22 mars 2012

La vaccination






- page 1 de 2